Venise, entre romantisme et architecture

Venise c’est quitte ou double!

Certains détestent, d’autres adorent! Je fais partie de la seconde catégorie.

J’ai vite découvert que Venise ce n’était pas que la place st Marc, mais une multitudes de petites places avec chacune leurs particularités, des ruelles menant à la lagune et permettant de voir un Venise désert, tranquille et authentique. C’est aussi des îles comme Burano et ses maisons colorées, Burano et ses verreries et Tronchello avec une cathédrale discrète.

C’est un de mes coups de coeur, je pourrais y retourner et ne pas m’en lasser, tant elle a à montrer!

Notez et donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

image/svg+xml